Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Eglise Luthérienne

Allemande

(Deutsche Evangelische Christuskirche)

25, rue blanche, 75009 Paris 1963 - Detlef Kleuker

II/20 - traction mécanique - composition

La « Christuskirche – Église protestante allemande de Paris », appartient à une association cultuelle de droit français suivant la loi de 1905, et est rattachée à l'Église évangélique d’Allemagne (EKD). Les débuts de la communauté protestante allemande remontent au XVIIe siècle (établissement officiel en 1679), alors qu'il était encore interdit aux protestants de célébrer les offices religieux à Paris. Ce n'est qu'en 1806 que la liberté de religion fut accordée par Napoléon. Au milieu du XIXe siècle, près de 70 000 Allemands vivaient dans la ville, la plupart dans de mauvaises conditions. L’église actuelle fut construite en 1894, par les paroissiens allemands de Paris qui se réunissaient jusque là, dans les églises luthériennes de la Rédemption et des Billettes. Tout de suite, le besoin de posséder d’un orgue pour accompagner la liturgie luthérienne, chère à Martin Luther, se fit sentir. Confisquée lors de la 1ère guerre mondiale, elle fut rendue à la communauté allemande dans les années 1920 et son intérieur fut entièrement rénové dans le goût de l’époque.
Photo : Victor Weller L'installation de son premier orgue, fut le point de départ d'une vie musicale intense. Cet orgue fut l'opus 219 de la manufacture allemande des Gebrüder Link de Giengen- sur-Brenz. L’instrument avait été construit pour figurer à l'Exposition Universelle d'Anvers (Belgique) en 1894 où il fut décoré de la Médaille d'honneur. Racheté par la paroisse, son transfert fut effectué par la même manufacture. De transmission pneumatique tubulaire, il possédait une composition romantique de 12 jeux réels répartis sur deux claviers et pédale. Lors de la mise sous séquestre des lieux durant la Première Guerre mondiale, l'instrument fut démonté et réinstallé en l’église luthérienne de l' Ascension , rue Dulong à Paris, en 1919 où il se trouve toujours, bien que muet. Entre les deux guerres, le projet d’un nouvel instrument fut mis au point avec l’appui du Dr. Albert Schweitzer qui préconisa la construction d’un orgue neuf par Fritz Haerpfer, mais la 2ème guerre mondiale mit fin au projet. En 1964, le facteur allemand Detlef Kleuker de Bielefeld construit alors l'orgue actuel. Sa disposition fut inspirée des instruments baroques allemands et il fut en partie financé par le chancelier allemand Konrad Adenauer. Peu de temps après son achèvement, un projet d’agrandissement vit le jour mais ne fut jamais réalisé.

Organiste titulaire

Helga Schauerte

Concerts

Régulièrement

Cultes avec orgue

Dimanche, 10h30 Vidéos -
Deux photos anciennes de l'intérieur dans sa configuration d'origine (malheureusement, on n'y voit pas l'orgue Link).
Les orgues de Paris

Eglise Luthérienne

Allemande

(Deutsche Evangelische Christuskirche)

25, rue blanche, 75009 Paris 1963 - Detlef Kleuker

II/20 - traction mécanique - composition

Organiste titulaire

Helga Schauerte

Concerts

Régulièrement

Cultes avec orgue

Dimanche, 10h30 Vidéos -
Photo : Victor Weller L'installation de son premier orgue, fut le point de départ d'une vie musicale intense. Cet orgue fut l'opus 219 de la manufacture allemande des Gebrüder Link de Giengen- sur-Brenz. L’instrument avait été construit pour figurer à l'Exposition Universelle d'Anvers (Belgique) en 1894 où il fut décoré de la Médaille d'honneur. Racheté par la paroisse, son transfert fut effectué par la même manufacture. De transmission pneumatique tubulaire, il possédait une composition romantique de 12 jeux réels répartis sur deux claviers et pédale. Lors de la mise sous séquestre des lieux durant la Première Guerre mondiale, l'instrument fut démonté et réinstallé en l’église luthérienne de l' Ascension , rue Dulong à Paris, en 1919 où il se trouve toujours, bien que muet. Entre les deux guerres, le projet d’un nouvel instrument fut mis au point avec l’appui du Dr. Albert Schweitzer qui préconisa la construction d’un orgue neuf par Fritz Haerpfer, mais la 2ème guerre mondiale mit fin au projet. En 1964, le facteur allemand Detlef Kleuker de Bielefeld construit alors l'orgue actuel. Sa disposition fut inspirée des instruments baroques allemands et il fut en partie financé par le chancelier allemand Konrad Adenauer. Peu de temps après son achèvement, un projet d’agrandissement vit le jour mais ne fut jamais réalisé.