Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2020 Vincent Hildebrandt ACCUEIL D-R

Notre Dame de

l’Assomption

Place Maurice Barrès, 75001 Paris

1770-1780 - Buffet

Fin XIXe - Cavaille-Coll

1970 - Gonzalez

1981 - Sebire/Glandaz

2018 - Dargassies

II/17 (15) - traction électrique - composition

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption a été construite entre 1670 et 1676 par l’architecte Charles Errard. Formé à Rome, ce dernier s’inspira beaucoup du style italien, alors en vogue. Transformée en caserne militaire à la Révolution française, l'église a été attribuée en 1844,par Mgr Affre, à la Mission Polonaise. C’est actuellement la principale église polonaise de Paris.
Photo du buffet: Jeroen de Haan Photo de la console : Victor Weller A la fin du XIXème, Cavaillé-Coll conçu un orgue de 2 claviers dans un buffet datant de la fin XVIIIème siècle (vers 1770-1780). Il s’agit vraisemblablement d’un réemploi d’un buffet de Positif de 8’. Cependant, Cavaillé réadapta le buffet à son nouvel emplacement et y rajouta des sculptures en forme de rosaces au dessus des plates-faces. En 1970, Gonzalez fit un grand relevage. A cette occasion, la traction fut électrifiée et l’ensemble de la tuyauterie fut ré-harmonisée. En 1981, les facteurs Sébire & Glandaz effectuèrent à nouveau un relevage. En 2018, Bernard Dargassies effectua à nouveau une grande restauration ayant pour but : la restauration intégrale des sommiers Cavaillé-Coll le remplacement de la transmission par une nouvelle traction électronique, avec l'adjonction d'octaves graves et aigues la réfection de la console avec remplacement des tirants de registres et pose d'un combinateur la remise en place d'une Flûte Octaviante 4’ et d'un Octavin 2’ à la place de la Flûte 4’ et la Quarte 2’, le décalage du Cromorne afin de gagner en fondamentale, recomposition du Plein jeu de Gonzalez, refonte de la Doublette dépareillée. transmission du Bourdon 16’ pédale au GO, extension en Bourdon 32’ (Quinte 10 2/3). NB : Il fut également question de remettre le Récit dans sa configuration d’origine, tel qu’il fut conçu par Cavaillé- Coll (Gambe 8’, Voix Céleste 8’, Cor de Nuit 8’, Flûte Octaviante 4’, Basson-Hautbois 8’, Trompette 8’, Clairon 4’), mais le projet ne se fit pas. Remerciements au facteur Bernard Dargassies pour ces informations

Organiste titulaire

Ewa Lenartowicz

Concerts

-

Messes avec orgue

Samedi à 19h, dimanche à 11h Vidéos -
Les orgues de Paris

Notre Dame de

l’Assomption

Place Maurice Barrès, 75001 Paris

1770-1780 - Buffet

Fin XIXe - Cavaille-Coll

1970 - Gonzalez

1981 - Sebire/Glandaz

2018 - Dargassies

II/17 (15) - traction électrique -

composition

ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL D-R
Photo du buffet: Jeroen de Haan Photo de la console : Victor Weller A la fin du XIXème, Cavaillé-Coll conçu un orgue de 2 claviers dans un buffet datant de la fin XVIIIème siècle (vers 1770-1780). Il s’agit vraisemblablement d’un réemploi d’un buffet de Positif de 8’. Cependant, Cavaillé réadapta le buffet à son nouvel emplacement et y rajouta des sculptures en forme de rosaces au dessus des plates- faces. En 1970, Gonzalez fit un grand relevage. A cette occasion, la traction fut électrifiée et l’ensemble de la tuyauterie fut ré-harmonisée. En 1981, les facteurs Sébire & Glandaz effectuèrent à nouveau un relevage. En 2018, Bernard Dargassies effectua à nouveau une grande restauration ayant pour but : la restauration intégrale des sommiers Cavaillé-Coll le remplacement de la transmission par une nouvelle traction électronique, avec l'adjonction d'octaves graves et aigues la réfection de la console avec remplacement des tirants de registres et pose d'un combinateur la remise en place d'une Flûte Octaviante 4’ et d'un Octavin 2’ à la place de la Flûte 4’ et la Quarte 2’, le décalage du Cromorne afin de gagner en fondamentale, recomposition du Plein jeu de Gonzalez, refonte de la Doublette dépareillée. transmission du Bourdon 16’ pédale au GO, extension en Bourdon 32’ (Quinte 10 2/3). NB : Il fut également question de remettre le Récit dans sa configuration d’origine, tel qu’il fut conçu par Cavaillé-Coll (Gambe 8’, Voix Céleste 8’, Cor de Nuit 8’, Flûte Octaviante 4’, Basson-Hautbois 8’, Trompette 8’, Clairon 4’), mais le projet ne se fit pas. Remerciements au facteur Bernard Dargassies pour ces informations

Organiste titulaire

Ewa Lenartowicz

Concerts

-

Messes avec orgue

Samedi à 19h, dimanche à 11h Vidéos -