Les orgues de Paris
ORGANS OF PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL D-R

Notre Dame

des Champs

91, boulevard Montparnasse, 75006 Paris

1877 - Cavaillé-Coll

1973 - Schwenkedel

2004 - Fossaert

II/34 -

traction mécanique (avec machine Barker) de notes traction mécanique des jeux pour le GO, traction électrique pour la PED et le REC.

composition

photo GO: Jeroen de Haan
L’orignine du lieu de Notre-Dame-des-Champs remonte aux premiers temps du christianisme, le temple fut dédié à la Vierge et prit le nom de Notre- Dame-des-Vignes. Le roi Robert le Pieux (972-1031) décida de rebâtir l'édifice et de le confier à des moines bénédictins venus de l'abbaye alsacienne de Marmoutier. Au XVIIIème siècle, l’abbaye jouissait d'un rayonnement prodigieux. Bossuet y prêcha. Mademoiselle de la Vallière s'y retira. Madame Acarie (béatifiée en 1791) assista le cardinal de Bérulle dans sa réforme carmélitaine. À la Révolution, le couvent est fermé, l'église détruite. En 1858, la paroisse est créée. En 1867, l'architecte Paul-René-Léon Ginain (1825-1898) commence la construction de l'église actuelle, librement inspirée du style roman. Elle est achevée en 1876. Charles Mutin fut paroissien de cette église située non loin des anciens ateliers Cavaillé-Coll.
L’orgue de Notre-Dame-des-Champs a été construit par Cavaillé-Coll en 1877. Il comportait à l’origine 26 jeux. En 1947, les facteurs Daniellot et Salmon procédèrent à un relevage et à une réfection partielle de la mécanique. A cette occasion, l’orgue fut reculé de 1,80m. Le concert inaugural fut donné par Marcel Dupré le 25 janvier 1948. En 1973, Kurt Schwenkedel de Strasbourg- Koenigshoffen transforma l’instrument en remplaçant le Plein Jeu progressif du GO par une Fourniture V et Cymbale IV et en ajoutant un Plein Jeu IV au Récit. La pédale fut agrandie avec l’adjonction d’un sommier neuf de 8 jeux. L’orgue fut réharmonisé par Laurent Steinmetz. L’instrument fut inauguré le 7 février 1973 par Gaston Litaize et Jean Pierre Leguay

Organiste titulaire

Yannick Merlin & Philippe Ourselin Organistes célèbres ayantss été titulaires : René Vierne, Jean-Pierre Leguay

Concerts

Régulièrement

Messes avec orgue

Samedi à 18h30, Dimanche : 11h, 17h30 et 19h30 Vidéos Yannick Merlin Olivier ALAIN – Suite pour Rameau pour trompette et orgue (1964) François Frémeau (trompette), Yannick Merlin (orgue) Ouverture - Sarabande - Loure vive - Contredanse - Air italien - Rigaudon - Menuet grave - Tambourins J.S. Bach/Jehan Alain – Introduction de la Cantate 172 Fabian Flament et François Frémeau, trompettes Yannick Merlin, orgue Philippe Ourselin - J. Brahms Praelidum und fuge in A
Photos: Victor Weller
Les orgues de Paris

Notre Dame

des Champs

91, boulevard Montparnasse, 75006 Paris

1877 - Cavaillé-Coll

1973 - Schwenkedel

2004 - Fossaert

II/34 -

traction mécanique (avec machine Barker) de notes traction mécanique des jeux pour le GO, traction électrique pour la PED et le REC.

composition

photo GO: Jeroen de Haan
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL D-R
L’orgue de Notre-Dame-des-Champs a été construit par Cavaillé-Coll en 1877. Il comportait à l’origine 26 jeux. En 1947, les facteurs Daniellot et Salmon procédèrent à un relevage et à une réfection partielle de la mécanique. A cette occasion, l’orgue fut reculé de 1,80m. Le concert inaugural fut donné par Marcel Dupré le 25 janvier 1948. En 1973, Kurt Schwenkedel de Strasbourg- Koenigshoffen transforma l’instrument en remplaçant le Plein Jeu progressif du GO par une Fourniture V et Cymbale IV et en ajoutant un Plein Jeu IV au Récit. La pédale fut agrandie avec l’adjonction d’un sommier neuf de 8 jeux. L’orgue fut réharmonisé par Laurent Steinmetz. L’instrument fut inauguré le 7 février 1973 par Gaston Litaize et Jean Pierre Leguay

Organiste titulaire

Yannick Merlin & Philippe Ourselin Organistes célèbres ayantss été titulaires : René Vierne, Jean-Pierre Leguay

Concerts

Régulièrement

Messes avec orgue

Samedi à 18h30, Dimanche : 11h, 17h30 et 19h30 Vidéos Yannick Merlin Olivier ALAIN – Suite pour Rameau pour trompette et orgue (1964) François Frémeau (trompette), Yannick Merlin (orgue) Ouverture - Sarabande - Loure vive - Contredanse - Air italien - Rigaudon - Menuet grave - Tambourins J.S. Bach/Jehan Alain – Introduction de la Cantate 172 Fabian Flament et François Frémeau, trompettes Yannick Merlin, orgue Philippe Ourselin - J. Brahms Praelidum und fuge in A