Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Eglise de l'Immaculée-

conception

34, rue du Rendez-Vous, 75012 Paris

1881 - Abbey

1965 - Müller

1980 - Benoit et Sarelot

II/31 - traction mécanique - composition

Organiste titulaire

Vladimir Saakian Organistes célèbres ayant illustré l’instrument : Auguste Schirlé (Erstein 1895-Paris ,1971)

Concerts

-

Messes avec orgue

Samedi 18h30, Dimanche 10h, 11h30 et18h30 Vidéos -
C’est une chapelle dédiée à Saint Henri qui permettait autrefois aux catholiques du quartier d’assister aux offices. En 1874, la population étant devenue trop importante, le Conseil archiépiscopal décida la création d'une nouvelle paroisse dans le quartier de Picpus- Bel Air. Le terrain fut acquis sur fonds privés par une bienfaitrice de la paroisse qui assura aussi le financement de la construction. L'édifice, dédié à l'Immaculée-Conception, fut achevé en 1875 sur les plans de l'architecte Édouard Delebarre de Bay. Le style de l'église est d'inspiration romane. Le chœur fut embelli par de belles peintures dues à l'artiste Victor-Casimir Zier, dont on peut voir également d’autres œuvres à Saint Roch et à Saint Louis des Invalides. De beaux vitraux représentant notamment une série de saints et de saintes ornent la nef et le chœur. Enfin et du côté du transept droit, on peut admirer une chaire magnifique de style néogothique présentant de face le Christ enseignant avec à sa droite le roi David et à sa gauche Moïse.
Un premier instrument d’une vingtaine de jeux sur 2 claviers avec pédale empruntée au Grand-Orgue fut installé par Eugène et John Abbey (facteurs d’origine anglaise) en 1881. Il ne subsiste quasiment plus d’archive sur cet instrument d’origine. Devenu en très mauvais état, il fut complètement transformé et restauré en 1964 par les établissements Müller. Une partie de sa tuyauterie fut modifiée pour rendre sa composition plus riche et la pédale fut dotée de 5 jeux indépendants (fonds de 16, 8, 8, 4 et un basson de 16). Près de quinze ans plus tard, l’instrument présente des signes inquiétants de dégradation. Face au mauvais état des sommiers et du système de transmission, la décision est prise de le reconstruire et de l’agrandir dans le style classique déjà amorcé lors de sa la transformation de 1964 et cela grâce à une importante participation financière de la ville de Paris, bien que cet orgue ne soit pas classé. L’instrument reconstruit est doté de 4 plans sonores avec adjonction d’un positif dorsal installé dans un buffet neuf en harmonie avec le buffet principal, d’une console neuve en fenêtre, d’une soufflerie neuve et d’une traction entièrement mécanique. L’ancienne tuyauterie sera réutilisée après adaptation et réharmonisation. Les travaux furent confiés aux facteurs Benoist et Sarélot qui livrèrent le nouvel instrument fin 1980. Il fut inauguré le 1er février 1981 par Monique Rabeau, sa titulaire de l’époque. L’instrument actuel est donc d’esthétique classique, il comporte 31 jeux réels répartis sur un Grand-Orgue de 56 notes, un Positif de dos de 56 notes, un Echo de 39 notes et une Pédale de 30 notes (vois composition jointe). Bien que largement transformé et modifié depuis son origine, l’orgue l’église de l’Immaculée Conception a été repensé intelligemment en prenant soin de préserver et de réutiliser le matériel acoustique d’origine, conférant à cet instrument une belle palette sonore, tout à fait apte à l’interprétation de l’œuvre de Jean- Sébastien Bach. Un instrument vraiment intéressant. Texte: Thierry Correard Photos : Vladimir Saakian et Thierry Correard
Les orgues de Paris

Eglise de

l'Immaculée-

conception

34, rue du Rendez-Vous, 75012 Paris

1881 - Abbey

1965 - Müller

1980 - Benoit et Sarelot

II/31 - traction mécanique - composition

ORGUES DE PARIS © 2021 Vincent Hildebrandt LES ORGUES
Un premier instrument d’une vingtaine de jeux sur 2 claviers avec pédale empruntée au Grand-Orgue fut installé par Eugène et John Abbey (facteurs d’origine anglaise) en 1881. Il ne subsiste quasiment plus d’archive sur cet instrument d’origine. Devenu en très mauvais état, il fut complètement transformé et restauré en 1964 par les établissements Müller. Une partie de sa tuyauterie fut modifiée pour rendre sa composition plus riche et la pédale fut dotée de 5 jeux indépendants (fonds de 16, 8, 8, 4 et un basson de 16). Près de quinze ans plus tard, l’instrument présente des signes inquiétants de dégradation. Face au mauvais état des sommiers et du système de transmission, la décision est prise de le reconstruire et de l’agrandir dans le style classique déjà amorcé lors de sa la transformation de 1964 et cela grâce à une importante participation financière de la ville de Paris, bien que cet orgue ne soit pas classé. L’instrument reconstruit est doté de 4 plans sonores avec adjonction d’un positif dorsal installé dans un buffet neuf en harmonie avec le buffet principal, d’une console neuve en fenêtre, d’une soufflerie neuve et d’une traction entièrement mécanique. L’ancienne tuyauterie sera réutilisée après adaptation et réharmonisation. Les travaux furent confiés aux facteurs Benoist et Sarélot qui livrèrent le nouvel instrument fin 1980. Il fut inauguré le 1er février 1981 par Monique Rabeau, sa titulaire de l’époque. L’instrument actuel est donc d’esthétique classique, il comporte 31 jeux réels répartis sur un Grand-Orgue de 56 notes, un Positif de dos de 56 notes, un Echo de 39 notes et une Pédale de 30 notes (vois composition jointe). Bien que largement transformé et modifié depuis son origine, l’orgue l’église de l’Immaculée Conception a été repensé intelligemment en prenant soin de préserver et de réutiliser le matériel acoustique d’origine, conférant à cet instrument une belle palette sonore, tout à fait apte à l’interprétation de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach. Un instrument vraiment intéressant. Texte: Thierry Correard Photos : Vladimir Saakian et Thierry Correard

Organiste titulaire

Vladimir Saakian Organistes célèbres ayant illustré l’instrument : Auguste Schirlé (Erstein 1895-Paris ,1971)

Concerts

-

Messes avec orgue

Samedi 18h30, Dimanche 10h, 11h30 et18h30 Vidéos -